Archives

Halopack : Schumacher Packaging fabrique des emballages alimentaires MAP en carton

Un emballage hybride innovant pour réduire drastiquement la part de plastique dans les emballages

Ebersdorf près de Cobourg, le 24 juin 2019 +++ Schumacher Packaging commercialisera les emballages hybrides alimentaires innovants et écologiques Halopack – tout droit venus des Pays-Bas – sur les marchés allemand et polonais dans le courant de l'année. Le groupe Schumacher Packaging est l'un des…

Lire la suite

Une avancée écologique et fonctionnelle

Pour produire ces emballages hybrides innovants Halopack, il faut des machines spéciales. « Dans un premier temps, nous fabriquerons entre 10 et 30 millions de ces emballages par an avec une ou deux machines », explique Hendrik Schumacher, responsable du lancement des emballages Halopack à la direction de Schumacher Packaging. « Nous considérons la technologie Halopack comme une formidable opportunité d'apporter une solution tant innovante que pragmatique à une préoccupation environnementale de plus en plus forte », poursuit Hendrik Schumacher. « Halopack permet de réduire au strict minimum nécessaire l'utilisation du plastique pour les denrées alimentaires périssables, sans aucun risque pour l'hygiène ou la conservation des aliments. Bien au contraire : Halopack protège même mieux les denrées alimentaires des conditions ambiantes et crée une barrière contre la graisse et l'humidité plus fiable que les emballages classiques en PP-PE ou en PET. Halopack est un concept extrêmement ingénieux qui nous vient des Pays-Bas et qui correspond merveilleusement à notre identité de fabricant d'emballages respectueux de l'environnement », se réjouit Hendrik Schumacher.

Des partenaires d'innovation avec un objectif commun

Du côté des inventeurs néerlandais, on se félicite également d'avoir trouvé le partenaire idéal en Schumacher Packaging, détenteur de la licence pour l'Allemagne et la Pologne. « L'innovation et la conscience écologique sont depuis longtemps deux thèmes centraux chez Schumacher Packaging », indique Remi de Olde, associé chez Halopack N.V. à Almelo, aux Pays-Bas. « Ce n'est pas un hasard si Schumacher Packaging fait partie des leaders du secteur en matière d'innovation et de technologie. Nous en sommes convaincus : la forte présence de l'entreprise en Allemagne et en Pologne ainsi que son excellente réputation contribueront à stimuler la demande en produits innovants Halopack. Le marché est fin prêt ! »

Du carton pour économiser le plastique

Premier emballage MAP entièrement étanche aux gaz et majoritairement composé de carton, Halopack assure non seulement une excellente conservation des denrées alimentaires, mais cet emballage hybride peut également passer sans problème au micro-ondes ou au four. De même, la congélation des aliments directement dans l'emballage est totalement sans danger. La possibilité de refermer l'emballage est également envisageable avec Halopack. « Halopack offre non seulement d'énormes avantages pratiques, mais l'impact commercial d'un tel emballage écologique est également non négligeable », précise Hendrik Schumacher. « Un très grand nombre de consommateurs sont aujourd'hui sensibilisés aux questions environnementales et privilégient les emballages écologiques. En outre, il est possible d'imprimer à volonté sur l'emballage en carton, même à l'intérieur. En effet, le film fin transparent empêche tout contact entre les encres et les denrées alimentaires présentes. Même les instructions de tri et d'élimination de l'emballage hybride sont directement imprimées sur son carton », indique Hendrik Schumacher. « Nous utilisons comme matières premières différentes qualités de carton compact, fabriqué à partir de fibres primaires ou recyclées, couché ou non couché, brillant ou mat. Notre gamme écologique spéciale est bien sûr particulièrement intéressante dans ce contexte : nous fabriquons un carton avec une surface mate et de couleur marron, gris ou blanc, exclusivement à partir de matières recyclées. »

Pour en savoir plus sur Halopack, envoyez-nous un e-mail à : Halopack(at)schumacher-packaging.com

 

Actualités du  05.07.2019

Schumacher Packaging fait grimper son chiffre d'affaires annuel à 627 millions d'euros

Le groupe d'emballage familial poursuit son succès international

Ebersdorf près de Cobourg, le 15 avril 2019 +++ Le chiffre d'affaires du groupe Schumacher Packaging, l'un des plus grands fabricants indépendants et familiaux de solutions d'emballage en carton ondulé et carton compact, a de nouveau augmenté en 2018. Par rapport à l'année précédente, le chiffre d'affaires a pris plus de 6 % – pour…

Lire la suite

Principe de croissance « Prix avant volume »

Björn Schumacher, le gérant du groupe Schumacher Packaging, explique cependant que l'augmentation du chiffre d'affaires n'était pas l'objectif principal de l'année écoulée : « en 2018, le secteur de l'emballage a de nouveau dû faire face à une conjoncture très difficile – en raison de la hausse du coût des matières premières pour le papier, les bénéfices ont chuté ce qui a engendré un important manque à gagner. Notre leitmotiv était alors « Prix avant volume ». Bien sûr, nous ne sommes pas mécontents d'avoir quand même réussi à augmenter sensiblement notre chiffre d'affaires », ajoute Björn Schumacher. « Néanmoins : les bénéfices du secteur sont loin de se situer là où ils devraient l'être. L'augmentation des coûts dans tous les secteurs requiert encore une discipline tarifaire stricte. »

La nouvelle usine de Greven : une histoire de réussite

Le développement très réjouissant de l'usine de carton ondulé de Greven a été l'un des moteurs du bon développement des ventes de l'année dernière. Schumacher Packaging a mis en place les toutes nouvelles installations de production dans l'Airportpark de l'aéroport Münster-Osnabrück en 2014. Depuis l'ouverture de l'usine, le spécialiste de l'emballage a investi des dizaines de millions supplémentaires et doublé la capacité de production locale. « Rien qu'à Greven, notre chiffre d'affaires a augmenté de plus de 20 % en 2018 », poursuit Schumacher. « Et nous avons également enregistré une hausse des ventes sur tous les autres marchés – que ce soit en Allemagne, dans nos usines polonaises ou aux Pays-Bas. »

200 millions d'euros – pour être aussi moins dépendant de la matière première papier

Schumacher Packaging a posé les jalons d'une nouvelle croissance. « Notre planification des investissements pour les quatre prochaines années s'élève à 200 millions d'euros », déclare Björn Schumacher, « dont plus de 50 millions pour cette année. » Une part importante de la somme sera consacrée aux innovations technologiques sur tous les sites. En outre, avec son programme d'investissement, l'entreprise familiale poursuit des objectifs stratégiques. « Une plus grande autonomie dans l'approvisionnement des matières premières brutes est un point particulièrement important pour nous », explique Schumacher. À Myszków, en Pologne, le groupe a repris fin 2016 une usine de papier pour la transformer en usine de papier recyclé pour carton ondulé. « La production a commencé en mars et dans quelques mois, notre usine atteindra une capacité de production d'environ 150 000 tonnes dans un premier temps et de 300 000 tonnes par an dans un deuxième temps », explique Schumacher. « Avec l'usine de Grudziądz, cela représentera plus de 400 000 tonnes. » Les projets de croissance ne sont donc pas encore terminés : « Au-delà de ces investissements de 200 millions d'euros dans les sites existants, nous voulons également accélérer notre expansion par de nouvelles acquisitions d'entreprises. »

L'impression numérique de masse - volume est prête pour la production en série

Schumacher Packaging se considère comme un leader en matière de productivité et de technologie dans le secteur de l'emballage. L'entreprise a été la première en Allemagne à utiliser l'impression numérique de masse - volume moderne à l'échelle industrielle. Les avantages de la technologie d'impression moderne pour les gros tirages : elle combine la vitesse avec des images d'impression multicolores de grande qualité, quasiment en qualité offset. L'impression numérique est plus rapide et plus respectueuse de l'environnement que l'impression en flexographie parce qu'elle ne nécessite aucun cliché. De plus, il est possible de varier les images imprimées selon les besoins, jusqu'à l'impression individuelle de chaque emballage individuel. « Le prototype de la machine, que nous avons testée et perfectionnée conjointement avec notre partenaire technologique Durst dans la pratique industrielle à Ebersdorf, sera prêt pour la production en série cette année. Puis, par la suite, nous équiperons encore d'autres sites avec des machines d'impression numérique. » Björn Schumacher nous confie : « nous envisageons déjà la prochaine étape de l'évolution de cette technologie. »

Palettes CargoPropal – légères comme le papier, solides comme le bois

Désormais, l'innovation matérielle CargoProfil est également utilisée dans la production en série de Schumacher Packaging. CargoProfil est un profil creux en papier brut de carton ondulé enroulé combinant la stabilité du bois avec le faible poids du papier et qui est entièrement recyclable. Une fois les cadres de recouvrement devenus disponibles dans ce matériau sous le nom de CargoProtop, il a été possible de produire en série les nouvelles palettes CargoPropal. « À présent, nous avons concentré la production en série des deux produits de la gamme CargoProfil dans notre usine de Nýrsko », explique Björn Schumacher. En raison de leur faible poids, les nouvelles palettes CargoPropal représentent une alternative extrêmement intéressante aux palettes en bois traditionnelles. « Une CargoPropal peut être manipulée et chargée comme n'importe quelle palette Euro classique », rapporte Schumacher. « Elle est tout aussi stable et présente un avantage décisif : contrairement à la palette en bois traditionnelle de 28 kg, elle ne pèse que 7 kg. » Contrairement au bois, le profil en papier ne requiert aucun prétraitement, est totalement sans danger en termes d'hygiène et donc également idéal pour le transport des aliments.

Le pronostic : un contexte compliqué pour 2019

Interrogé sur ses prévisions économiques pour l'année en cours, Björn Schumacher entrevoit des risques pour le secteur de l'emballage : « Le ralentissement économique est un facteur. Le Brexit et ses conséquences pourraient également nous préoccuper, tout comme le différend commercial avec les USA », déclare Schumacher. Un protectionnisme croissant nuit aux activités des clients et freine ainsi la demande d’emballages. Néanmoins, pour Schumacher Packaging, l'évolution actuelle est tout à fait encourageante. « Nos premiers mois de 2019 étaient meilleurs que ceux de l'année précédente à la même période. Dans toutes nos usines, le taux d'utilisation actuel est de très bon à excellent – nous n'enregistrons aucune baisse de la demande », conclut Björn Schumacher. « Bien que la croissance ait légèrement ralenti. »

 

Actualités du  18.04.2019

Christof Schnell rejoint Schumacher Packaging en tant que responsable de la chaîne d'approvisionnement

Le fabricant d'emballages renforce la sécurité de son approvisionnement en papier pour carton ondulé

Ebersdorf près de Coburg, le 2 avril 2019 +++ Christof Schnell, précédemment responsable des ventes pour le papetier Adolf Jass, rejoint le groupe Schumacher Packaging le 1er juillet 2019 (www.schumacher-packaging.com). Il y occupera la nouvelle fonction de responsable de la chaîne…

Lire la suite

Sécurité d'approvisionnement en matière première

« Plus de 80 % de la matière première que nous transformons est issue du recyclage de papier ondulé brun », explique Björn Schumacher, directeur général de Schumacher Packaging. « Je me réjouis d'avoir trouvé pour ce nouveau poste un spécialiste aussi expérimenté dans le secteur papetier que Christof Schnell. À terme, ses responsabilités en tant que responsable de la chaîne d'approvisionnement iront au-delà des achats et incluront la distribution. En effet, pour renforcer la sécurité d'approvisionnement, nous venons de créer notre propre usine de production de papier recyclé brun à Myszków, en Pologne. » Le papetier Jass restera néanmoins l'un des principaux fournisseurs du groupe Schumacher Packaging, ajoute Björn Schumacher.

Une expérience de 40 ans dans le papier pour carton ondulé

Avant de rejoindre Schumacher Packaging, Christof Schnell a travaillé quatre décennies chez Jass, dont les 20 dernières années en tant que directeur commercial. Il était responsable des ventes de la production annuelle de l'entreprise, soit un million de tonnes de papier brut. « Ce qui me plaît dans ce nouveau travail chez Schumacher Packaging, c'est la transformation du produit semi-fini en carton ondulé », déclare l'intéressé. « Un nouvel angle d'approche pour moi. » En tant que responsable de la chaîne logistique des papiers pour carton ondulé, M. Schnell est notamment chargé de l'optimisation du flux de papier : « Il s'agit d'établir un équilibre à moyen terme entre les produits papetiers que nous achetons sur le marché, ceux que nous produisons en interne et ceux que nous vendons. »

 

Actualités du  04.04.2019

Jochen Drösel rejoint le groupe Schumacher Packaging comme directeur général des ventes

Le développement européen en ligne de mire du fabricant d'emballages

Ebersdorf près de Coburg, le 26 mars 2019 +++ Jochen Drösel, 49 ans, précédemment responsable des ventes et du développement produit pour le groupe Kolb, rejoint le groupe Schumacher Packaging le 1er mai 2019 en tant que membre de la direction des ventes et directeur général des ventes désigné. Schumacher Packaging…

Lire la suite

Un cadre de haut niveau de l'industrie papetière

« Avec Jochen Drösel, c'est un ténor du secteur qui nous rejoint en tant que directeur général des ventes », se réjouit Björn Schumacher, directeur général de Schumacher Packaging.  « Depuis qu'il est responsable des ventes chez notre fournisseur en matières premières Smurfit Kappa, nous n'avons pas perdu une seconde le contact avec lui. Sa valeur ne tient pas seulement à son expérience et sa vaste expertise dans le domaine du papier et de l'emballage, il est également précieux sur le plan humain. Je pense que Jochen Drösel s'inscrit parfaitement dans la dynamique de notre culture d'entreprise. Il sera un digne successeur de Norbert Hager », poursuit Björn Schumacher. « Au cours de ses 42 années passées à la tête des ventes, Norbert Hager, frère de ma mère, a joué un rôle clé dans le succès de notre entreprise familiale. À 67 ans, il a maintenant acquis le droit de passer la main progressivement. »

La dynamique de croissance comme nouveau défi

« De mon point de vue, mon expérience dans le secteur et la fonction de directeur général des ventes chez Schumacher Packaging sont en accord parfait », a commenté Jochen Drösel au sujet de sa nouvelle responsabilité. « J'ai plus de 25 ans d'expérience dans l'industrie papetière et la transformation du papier. Depuis 14 ans, je travaille en quelque sorte de l'autre côté de la barrière, chez le fournisseur de Schumacher Packaging Smurfit Kappa, à la tête des ventes. À mes yeux, l'atout majeur de Schumacher Packaging est son dynamisme impressionnant ainsi que les défis stratégiques et internationaux qu'on peut y relever dans la poursuite du développement à l'échelle européenne. Le groupe se présente à juste titre comme chef de file de l'innovation et de la productivité dans le secteur. Un avantage technologique qui ouvre de vastes perspectives à l'international. »

Jochen Drösel : une carrière dans l'industrie papetière

Au cours de sa carrière, Jochen Drösel a occupé des postes de direction dans la vente au sein d'entreprises familiales telles que le groupe Kolb ou de sociétés internationales comme Smurfit Kappa. Il commence en 1992 comme chef de secteur chez Bong Deutschland à Wuppertal. Parallèlement, il suit un cursus de formation continue et obtient un diplôme en administration des affaires. En 1998, il rejoint Kappa Recycled Paper Europe à Ruremonde, aux Pays-Bas, en tant que responsable régional des ventes pour la région DACH (pays germanophones) et la République tchèque. Après la fusion de cette entreprise avec le groupe Smurfit Kappa en 2004, il devient directeur général de la nouvelle entité de distribution Smurfit Kappa Paper Sales Germany à Neuss. Il y gère en direct les grands comptes stratégiques, dont Schumacher Packaging fait partie. En 2012, il est nommé directeur des ventes et membre du conseil d'administration du groupe Kolb/Hans Kolb Wellpappe à Memmingen.

 

Actualités du  04.04.2019

Kindern im Bürgerkriegsland Syrien eine Freude machen

Lire la suite

Die „Love Box to Syria“

Mehrere Tausend Päckchen gehen dieser Tage auf die Reise zu syrischen Kindern, um sie mit Spielsachen, Leckereien und Bekleidung zu überraschen: die „Love Box to Syria“. Hinter dem Projekt steht ein ehrenamtliches Team in Würzburg, das diese Geschenkeaktion für notleidende oder hilfsbedürftige Kinder jetzt schon zum dritten Mal durchführt. In jedem Jahr engagiert man sich für ein anderes Hilfsprojekt – mit tatkräftiger Mithilfe von Unternehmen, Vereinen und ganz vielen Privatpersonen. Einer der diesjährigen Spender ist Schumacher Packaging. Das Unternehmen hat im Sommer 8.000 Versandkartons bedruckt und geliefert: Bunte Kartonnagen mit Adhäsionsverschluss zum schnellen Verschließen und mit Aufreißperforation, um den Karton problemlos öffnen zu können.

Eine schnelle Zusage

Nur wenige Monate vorher fragte „Liebe im Karton“-Initiator Tobias Winkler bei Schumacher Packaging an, ob das Unternehmen bereit wäre, sich an der Aktion mit 5.500 Geschenkverpackungen zu beteiligen. Er bekam umgehend eine Zusage. „Die Abwicklung über Schumacher erfolgte völlig reibungslos“, berichtet Winkler. „Auch unsere Bitte, wegen der großen Nachfrage 2.500 Kartons nachzudrucken, hat Schumacher Packaging unkompliziert und schnell erfüllt. Wir freuen uns sehr über diese großzügige Spende. Denn was wir an Druck- und Verpackungskosten sparen, können wir im Projekt jetzt anderweitig einsetzen.“

Engagement für Menschen in Not

Björn Schumacher, Geschäftsführer des Verpackungsspezialisten mit Stammsitz im fränkischen Ebersdorf, war gerne bereit zu helfen: „Soziales Engagement gehört für uns bei Schumacher Packaging einfach dazu. Und die Idee von ‚Liebe im Karton‘, dass sich private Helfer und Unternehmen gemeinsam engagieren, um Kindern in Not etwas Glück zu schenken, fanden wir toll. Wir haben uns deshalb sehr gern an diesem Projekt beteiligt.“

Geschenke, die ein Lächeln herbeizaubern

Geschenke bereiten dann am meisten Freude, wenn man spürt, dass sie von Herzen kommen. „Genau das vermitteln die hübschen Geschenkkartons von Schumacher Packaging“, betont Tobias Winkler. „Sie unterstreichen, dass es uns nicht nur darum geht, den Kindern materiell zu helfen, sondern dass wir sie – so gut es unter diesen Umständen geht – glücklich machen wollen.“ Auch an den praktischen Nutzen wurde beim Design der Geschenkverpackung gedacht: Auf jedem Karton kann man einfach ankreuzen, für welche Altersklasse der Inhalt gedacht ist und ob der Empfänger besser ein Junge oder ein Mädchen sein sollte. Dadurch entfällt das umständliche Handling von Extra-Zetteln, die bei ähnlichen Aktionen sonst üblich sind. Parallel zur Geschenkeaktion läuft eine Kleidersammlung, um notleidende syrische Familien auch auf diesem Weg zu unterstützen.

 

 18.02.2019